|#News

Mardi BI | BiBOARD & le BIG DATA

Le Big Data a un important potentiel scientifique. Ainsi, les expériences de physique du Large Hadron Collider du CERN utilisent environ 150 millions de capteurs délivrant des données 40 millions de fois par seconde. Pour 600 millions de collisions par seconde, il reste après filtrage 100 collisions d’intérêt par seconde. En conséquence, 25 Po de données sont à stocker par an, et 200 Po après réplication. BiBOARD se positionne clairement dans l’exploitation de ces données.
Quand le Sloan Digital Sky Survey (SDSS) a commencé à collecter des données astronomiques en 2000, il a amassé en quelques semaines plus de données que toutes celles précédemment collectées dans l’histoire de l’astronomie. Il continue à un rythme de 200 Go par nuit, et a en 10 ans (2000-2010) stocké plus de 140 téraoctets d’information. Le Large Synoptic Survey Telescope devrait en amasser autant tous les cinq jours.
Le NASA Center for Climate Simulation (NCCS) stocke 32 Po de données d’observations et de simulations climatiques.
De par sa structure, BiBOARD possède l’architecture suffisante lui permettant de s’intégrer parfaitement au Big Data ; par exemple par le biais de bases vectorielles.

Quels sont les acteurs de références collaborant avec BiBOARD dans le domaine de l’IOT et du BigData.

Nous collaborons avec de nombreux acteurs de l’IOT en lien avec le Big Data, notamment avec Tell Me Plus avec qui nous avons établi un partenariat technologique en vue de valoriser nos solutions « FrenchTech ». Dans d’autres domaines telles que l’économie verte, la solution BiBOARD est utilisée afin de contribuer à la collecte intelligente et éco responsable des déchets des plus grands groupes en Europe.

Dans la continuité, comment s’est inscrite la collaboration dans le projet avec Atos Worldgrid ?

Atos Worldgrid est une société spécialisée dans les solutions de gestion intelligente de l’énergie, qui a développé depuis 2012 un projet majeur s’appuyant sur la solution de BiBOARD, faisant intervenir des volumes de données vertigineux.

Le smart metering, une volonté européenne

La commission européenne a adopté des recommandations visant à l’accroissement de l’utilisation de technologies intelligentes dans la lutte contre le changement climatique et à l’introduction des nouvelles énergies. Ses engagements sur les économies d’énergie passent par le contrôle des consommations d’énergie, lui-même lié à la mise en place de compteurs intelligents.

Ainsi, 80 % des maisons européennes doivent être équipées de compteurs intelligents contrôlant différentes énergies (gaz et électricité) d’ici 2020, c’est-à-dire que 100 millions de compteurs doivent être posés d’ici fin 2016 en Europe. Selon le cabinet Pike Research, ce sont 240 millions de compteurs intelligents représentant un investissement de 80 milliards en 10 ans qu’il va falloir installer d’ici 2020. Uniquement pour la France, le nombre de ces compteurs est estimé à 35 millions.

« Le challenge n’est pas uniquement européen mais mondial », commente Robert Ribot, directeur de recherche metering chez Atos Worldgrid. « Les pays du monde entier engagent la même démarche suite au sommet de la Terre à Rio de Janeiro. Et tous les pays s’orientent vers une énergie verte, qui passe par un déploiement de compteurs intelligents. La loi chinoise, par exemple, oblige les nouvelles constructions à être 50 % moins énergivores que celles de 1980 ». Et de citer l’exemple la tour de la rivière des perles de Guangzhou, immeuble de 310 mètres de haut entièrement autonome du point de vue énergétique : sa façade est tournée vers les vents dominants et les deux fentes qu’elle comporte intègrent des turbines produisant de l’électricité. La façade est revêtue de panneaux solaires photovoltaïques reliés à un système interne automatisé qui contrôle les besoins en énergie du bâtiment.

Des chiffres astronomiques
Les défis du smart metering (comptage intelligent) sont nombreux et liés à la notion de service public, notamment en France, mais pas uniquement : il génère de très gros volumes de données, utilisables de façon beaucoup plus diverses que le comptage traditionnel, mais impose de conserver des temps de réponses satisfaisants. La tendance, pour les 10 ans à venir, est d’aller vers le grid management (ou gestion du réseau), c’est-à-dire de mettre en place les structures nécessaires à la lecture et au contrôle automatisés des différents composants du réseau, dépassant la seule problématique du comptage intelligent.
Ainsi, les 35 millions de compteurs français généreront 350 millions de données de comptage par jour pour 10 index lus. En smart metering, ce sont 3,5 milliards de données de comptage par jour, auxquels il faut ajouter deux courbes de charge (pour la consommation et la production), si l’on utilise un pas d’une demi-heure. Si l’on gère au niveau du réseau (smart grid), ce sont 35 milliards de données quotidiennes qu’il va falloir stocker, gérer, traiter et contrôler quotidiennement, soit 35 000 milliards de données sur 3 ans.

« Il faut aussi pouvoir garantir les temps de réponse », ajoute Robert Ribot, « car la gestion de l’énergie évolue avec l’introduction des énergies nouvelles et le besoin de réactivité s’accroît avec la gestion de la distribution et de l’équilibrage du réseau ». Les données sont désormais utilisées par tous les acteurs de la chaîne, depuis le consommateur jusqu’au producteur d’énergie, en passant par le distributeur, le fournisseur et l’administrateur.

La solution Atos et BiBOARD
La gestion de tels volumes nécessite des outils adaptés, capable de supporter la montée en charge exponentielle des volumes de données tout en assurant leur présentation et les meilleurs temps de réponse possibles afin de pouvoir exploiter les informations fournies. La solution proposée par Atos Worldgrid intègre les outils de business intelligence de BiBOARD en OEM pour afficher les données et les événements en temps réel, créer des rapports d’analyse, générer des estimations prévisionnelles et tracer et corriger les données.

Partager via

Vous souhaitez en savoir plus sur BiBOARD ?

Les commentaires sont fermés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une expérience utilisateur personnalisé. En savoir plus